Marie-Pierre Preud’homme +32 478 997157 info@orientation-professionnelle.be

Souffrance au travail

Burnout et souffrance au travail hypnose liegeQu’est-ce que la souffrance au travail ?

La terminologie souffrance au travail désigne tout ce que le travail peut amener comme problématique chez l’individu.
Elle peut revêtir des formes et des degrés des plus diverses : appréhension à reprendre le travail générant de l’inconfort, des crises d’angoisses, de la dépression, voire le suicide, des problèmes de douleur physique, de digestion, sensation de vie ratée de ne pas avoir réalisé sa vocation, épuisement physique, …
Elle peut donc entraîner des conséquences physiques et morales sur l’individu. Il existe différents dispositifs et outils utilisés pour remédier à la souffrance ou la prévenir, comme la systémique, l’hypnose en entreprise, …

Différence entre burnout et dépression

Le burnout est un épuisement professionnel il est donc spécifiquement lié au travail, à un ou des défauts d’organisation de l’entreprise.
Le burnout s’installe de façon insidieuse souvent chez des personne qui à la base, souffrent déjà d’un stress chronique.
La dépression, elle, ne s’installe pas nécessairement sur le terrain d’un stress chronique. Elle peut avoir différentes origines et la souffrance au travail peut constituer un facteur aggravant. D’un point de vue physiologique, des différences ont aussi été constatées, comme par exemple, au niveau du cortisol. Les personnes souffrant de dépression en produiraient trop et celles en épuisement professionnel, pas assez.

Les risques psycho sociaux

Ils sont définis par la loi de 1996, revue en 2014, comme des dommages psychiques pouvant avoir un impact sur le corps.
Ils font suite à l’exposition à diverses composantes :
– l’organisation du travail
– le contenu du travail
– les conditions de travail
– les relations inter personnelles

Burn out et obligations de l’employeur

En cas reconnaissance médicale de burnout l’employeur est sommé d’intervenir.
Il est légalement obligé de prendre les mesures adéquates pour aider la personne en souffrance et doit pouvoir prouver les actions mises en place.
Il a donc devoir d’intervention pour :
– Les risques psycho sociaux
– La violence au travail
– Le harcèlement moral
– Le harcèlement sexuel
L’employeur procédera donc d’abord à une analyse de la structure actuelle, puis prendra les mesures adéquates.